Le stress

Le problème de s’exprimer en public regroupe plusieurs « thèmes » : la confiance en soi, l’affirmation de soi, la communication, le trac, la gestion du stress et des émotions.
Selon la « gravité » de ce trac et de cette difficulté il est important d’arriver à quantifier le problème, déjà il faut se poser les questions suivantes: comment ce problème m’atteint-il ? Cela arrive-t-il souvent ou rarement ? Lorsque ça arrive, à combien de pourcentage je note ce trac et/ou cette difficulté de 0 à 100 % ? Et enfin qu’est-ce que ça me fait, qu’est-ce qu’il se passe au niveau émotionnel? Cela permet de faire le point sur l’ampleur du problème.
En fonction, on peut faire un travail sur soi pour réactiver la confiance en soi puis l’affirmation de soi. Comprendre aussi le mécanisme de la situation, souvent c’est un cercle vicieux. Le poser à plat, pouvoir le nommer, le définir avec une prise de recul permet de le cerner et donc de désamplifier ce cercle.
Après il y a le facteur stress/trac qui se travaille également. La relaxation est un bon moyen d’arriver à contrôler le trac. Il s’agit de travailler régulièrement un exercice ou deux pour qu’ils deviennent automatiques. Ainsi au moment crucial de mettre en route cette décontraction, les idées (trac,stress) vont se « couper » du corps (palpitations, gorge nouée, tremblements…) et laisser place à la « zénitude » Il s’agit là de gestion du stress et des émotions. Il est important aussi quand on se laisse « dévorer » par le stress de simplement nommer à voix haute ou sur un papier ce qui ne va pas.
Enfin en ce qui concerne le fait de pouvoir s’exprimer de façon plus claire ou plus forte, il s’agit d’exercices, de travail quotidien et régulier. Il est bon aussi de comprendre si ça fait parti d’un caractère, d’une manière d’être ou si c’est un problème de timidité. Dans ce cas là il est toujours marrant d’enregistrer sa voix ou de se filmer pour apprendre à s’entendre et à se regarder. Cela peut devenir un jeu et permettre plus facilement de résoudre le problème (toujours bien sûr selon son importance).

Publié dans : Stress |le 4 juin, 2009 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 19 mai, 2010 à 11:07 studer écrit:

    Bonnes propositions ! Si tu passes des examens, il y a aussi un truc infaillible (à l’oral bien sûr ou pour un entretien d’embauche) s’imaginer l’interlocuteur à poil (c’est un conseil de ma mère et cela m’a beaucoup aidé) Il y a aussi le théâtre amateur : tu rentres dans la peau d’un personnage, ce n’est plus toi qu’on regarde…
    Bonne continuation…. Mireille

    Dernière publication sur Mélodie en kaléidoscope : lire et écrire

  2. le 24 octobre, 2014 à 12:35 leilamims écrit:

    Merci pour cet article. Je ne m’étais pas rendu compte que je souffrais de stress, mais, vu les symptômes décrits, c’est évident ! Je vais tenter d’y remédier en pratiquant une activité qui me permettra de tout extérioriser et, si cela ne marche pas, je consulterai un psy…

Laisser un commentaire

Vive les chats |
ma vie d'enfer |
rien de grave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chez l'auteur
| solitude
| essiane