Pierres précieuses : jade

jade2.jpg
Jusqu’au XIXe siècle, on a cru qu’il n’existait qu’un seul type de jade ; depuis 1863 on distingue la jadéite et la néphryte. La néphryte est plus commune mais toutes deux sont des roches dures, à grain fin, convenant à la sculpture. La jadéite, composée de cristaux granulaires de pyroxène imbriqués, est verte, lilas, blanche, rose, brune, rouge, bleue, noire ou jaune. La variété la plus prisée, le jade «impérial», doit son beau vert émeraude au chrome. Polie, la surface de la jadéite est souvent chagrinée.

Origine :
Roches métamorphiques, galets et blocs arrondis alluvionnaires. Sous l’action des agents atmosphériques, certains blocs se revêtent d’une enveloppe brune que l’on intègre souvent dans le travail des pièces. Source la plus importante, la Birmanie fournit du jade impérial à la Chine depuis plus de deux siècles. Le Guatemala était le fournisseur des civilisations d’Amérique centrale. Egalement Japon et Californie.

La force des pierres :
La vibration calmante et harmonieuse du jade équilibre notre organisme tout entier. Il fortifie l’appareil circulatoire et le système nerveux, et stimule aussi notre métabolisme.
Le Jade est une pierre très favorable à la méditation. Il procure un sentiment de paix, d’harmonie et renouvelle nos pensées. Cette pierre rafraîchit notre vie affective et la régénère, nous accorde l’équilibre et la sérénité. Elle renforce notre courage et nos capacités d’expression.

Signes astrologiques associés :
Le jade est relié aux signes des Poissons, de la Balance et du Cancer.

Publié dans : pierres precieuses |le 1 mars, 2009 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 13 août, 2012 à 14:09 Clémence écrit:

    Merci pour les informations historiques sur le Jade.
    Mais saviez-vous que jour après jour, il perd de sa valeur?
    http://www.voyages-yunnan.com/blog/pierre-de-jade-yunnan-chine/

Laisser un commentaire

Vive les chats |
ma vie d'enfer |
rien de grave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chez l'auteur
| solitude
| essiane